Etudiant tué par balle par un camarade sur un campus dans l'Arizona

La Northern Arizona University à Flagstaff a été le théâtre d'une fusillade. Un étudiant a tué un camarade après une dispute. Ce nouveau drame intervient une semaine seulement après la fusillade d'Umpqua dans l'Oregon qui a fait neuf morts.

09 oct. 2015, 13:42
/ Màj. le 09 oct. 2015 à 17:16
Encore une fusillade sur un campus américain.

Une dispute entre étudiants a fait un mort et trois blessés par balles sur un campus de l'Arizona dans la nuit de jeudi à vendredi. Cette nouvelle fusillade survient une semaine après la tuerie sur un autre campus de l'Oregon. Barack Obama se rend à Roseburg vendredi.

"Deux groupes d'étudiants se sont disputés. La confrontation est devenue physique et l'un de nos étudiants, âgé de 18 ans, a sorti un pistolet", a déclaré en conférence de presse Gregory T. Fowler, chef de la police chargée de la sécurité à l'université Northern Arizona (NAU), dans le sud-ouest des Etats-Unis.

"L'un de nos étudiants est décédé. Les trois autres sont soignés au centre médical de Flagstaff", ville d'Arizona où est installée l'université, a-t-il précisé. Le tireur a été arrêté sans avoir tenté de fuir, selon la police. Toutes les victimes sont des hommes.

"Les armes sont interdites dans cette université", a indiqué plus tard une porte-parole de NAU, Cindy Brown, sur CNN. Le campus, qui compte 20'000 étudiants, dispose de sa propre unité de police.

Obama à Roseburg

Vendredi, le président Barack Obama devait se rendre dans la ville de Roseburg pour y rencontrer des proches des victimes de la tuerie de la semaine dernière dans l'Oregon qui a fait neuf morts. Certains habitants qui craignent que le président ne vienne leur retirer leurs armes ont créé un groupe Facebook pour s'opposer à sa venue. Plus de 2000 personnes étaient abonnées vendredi à "Ne venez pas à Roseburg".

Depuis le début de l'année, les Etats-Unis ont été le théâtre de 296 fusillades de masse en 274 jours, selon le site Shootingtracker, qui recense tous les incidents de ce type impliquant au moins quatre victimes, qu'elles soient tuées ou blessées