Réservé aux abonnés

Etudiant proche des milieux nationalistes soupçonné

31 janv. 2017, 23:29
/ Màj. le 01 févr. 2017 à 00:01
Alexandre Bissonnette is escorted to a van Monday, Jan. 30, 2017, in Quebec City, after appearing in court for Sunday's deadly shooting at a mosque. The French Canadian suspect known for his far-right, nationalist views was charged Monday with six counts of first-degree murder and five counts of attempted murder in the shooting rampage at the Quebec City mosque that Canada's prime minister called an act of terrorism again Muslims. (Jacques Boissinot/The Canadian Press via AP) APTOPIX Canada Mosque Shooting

Un jeune étudiant canadien aux idées nationalistes est soupçonné d’être l’auteur de l’une des pires attaques contre la communauté musulmane jamais perpétrée dans un pays occidental. Il a abattu par balle dimanche six fidèles dans une mosquée de Québec.

L’homme âgé de 27 ans est étudiant en science politique à l’Université Laval, voisine de la mosquée. Il avait été interpellé peu après le drame qui a également fait huit blessés, dont cinq dans un état grave. «Le directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a porté 11 chefs d’accusation» à son encontre, a déclaré Jean-Pascal Boucher, p...