États-Unis: une policière a abattu un Afro-Américain désarmé sous l’œil des caméras

Vendredi passé, un Afro-Américain a été abattu par une policière en Oklahoma. Deux vidéos ont montré que l'homme était désarmé et les bras en l'air lorsqu'il a été tué. Le scandale gonfle.

20 sept. 2016, 15:05
/ Màj. le 20 sept. 2016 à 16:07
Deux vidéos publiées par la police montrent l'entier de l'intervention.

Terence Crutcher, 40 ans, a été abattu vendredi passé aux côtés de sa voiture dans l'Oklahoma. La police avait été appelée pour un véhicule abandonné au milieu de la route.

La police a fourni deux vidéos sur lesquelles on voit l'homme, bras en l'air, se diriger doucement vers sa voiture. Soudain, un coup de feu retentit, Terence est à terre, baigné de sang. Il reste à terre, abandonné, et décède de ses blessures à l'hôpital.

 

 

Selon Chuck Jordan, le chef de la police de Tulsa, a qualifié ces images de "très dérangeantes et difficiles à regarder", relaie le Huffingtonpost. Il affirme que Terence Crutcher était désarmé et a promis que cette affaire ira devant la justice.

 

 

Betty Shelby, la policière qui l'a abattu, affirme que l'homme n'avait pas voulu coopérer. La famille de Crutcher s'est exprimée devant la presse: "nous demandons des faits, nous demandons des réponses. Toute la famille est dévastée", rapporte USA Today.

 

 

Cette bavure s'ajoute aux nombreuses violences policières contre des personnes noires aux États-Unis. 

L'indignation s'est immédiatement faite ressentir sur les réseaux sociaux où justice est demandée pour Terence Crutcher.

 

 

Le mouvement "Black Lives Matter" ("la vie des noirs compte") a pris pour slogan "J'ai les bras en l'air. Ne tirez pas", qui résonne dramatiquement avec le décès de Terence Crutcher.