Etats-Unis: président viré après un important piratage informatique

Une entreprise américaine victime d'un vol spectaculaire de données a renvoyé son directeur, en poste depuis 6 ans.

05 mai 2014, 16:00
Chine et Etats-Unis s'accusent de piratage informatique.

Le conseil d'administration de la chaîne de distribution américaine Target, victime d'une attaque informatique sans précédent en décembre, a renvoyé lundi son PDG. Gregg Steinhafel, 60 ans, dirigeait le groupe depuis 2008.

Entré en 1979 chez Target, il en a gravi petit à petit les échelons et exerçait les fonctions de président du conseil d'administration depuis 15 ans. Il sera remplacé momentanément par une membre du conseil, Roxanne Austin, en attendant la nomination d'un nouveau PDG, a précisé Target dans un communiqué.

"Après d'intenses discussions, le conseil et Gregg Steinhafel ont décidé que l'heure de mettre en place une nouvelle direction avait sonné", indique le communiqué sans davantage d'explications. Le directeur financier John Mulligan a aussi été démis de ses fonctions.

Ces décisions, qui ont un effet immédiat, interviennent environ cinq mois après l'opération de piratage informatique internationale et sophistiquée, dont Target a été victime. En décembre, jusqu'à 110 millions de personnes avaient pu se faire voler des coordonnées bancaires ou personnelles lors de l'attaque informatique, soit le tiers de la population américaine, ce qui en fait potentiellement l'un des plus gros vols de données de l'histoire des Etats-Unis.

Depuis Target, qui gère 1916 magasins en Amérique du nord, dont 1789 aux Etats-Unis et 127 au Canada, a annoncé qu'il allait procéder à une révision de tout son système informatique. La responsable informatique, Beth Jacob, avait démissionné début mars.