Etats-Unis: Obama n'acceptera pas la provocation de Pyongyang sans réagir fermement

Les essais nucléaires de la Corée du Nord sont considérés comme une provocation par Barack Obama. Le président des Etats-Unis a promis de réagir avec fermeté.

13 févr. 2013, 07:15
Le président américain Barack Obama a promis de réagir fermement face aux provocations d'essais nucléaires effectués par la Corée du Nord.

Le président des Etats-Unis Barack Obama a promis mardi soir une "action ferme" face aux "provocations" de la Corée du Nord, qui avait mené quelques heures plus tôt son troisième essai nucléaire.

"Des provocations comme celles qu'on a vues la nuit dernière ne feront qu'isoler encore un peu plus (la Corée du Nord), au moment où nous nous tenons aux côtés de nos alliés, nous renforçons notre défense anti-missiles et nous conduisons la communauté internationale pour mener une action ferme en réponse à ces menaces", a déclaré le président Obama, lors de son discours devant le Congrès sur l'état de l'Union.

S'agissant de l'Iran, M. Obama a exhorté mardi soir Téhéran à sceller un compromis diplomatique pour sortir de la crise provoquée par son programme nucléaire controversé, à deux semaines d'une réunion entre Téhéran et les grandes puissances.

Il a également annoncé son intention de négocier avec la Russie une réduction supplémentaire de l'arsenal nucléaire des pays après l'adoption du traité START de désarmement nucléaire fin 2010. Et comme attendu, le président américain a encore annoncé le retrait d'Afghanistan de 34'000 militaires américains, la moitié du contingent, "au cours de l'année à venir".