Réservé aux abonnés

Etats-Unis: les suprémacistes blancs prévoyaient d’enlever une gouverneure démocrate

La démocrate Gretchen Whitmer a échappé à un enlèvement. Treize hommes, qui prévoyaient de juger l’élue pour trahison, ont été interpellés par le FBI. Cette histoire reflète les tensions qui règnent aux Etats-Unis à quelques semaines de l’élection présidentielle.
13 oct. 2020, 00:01
/ Màj. le 13 oct. 2020 à 07:54
Michigan Gov. Gretchen Whitmer wears a mask with the word "vote" displayed on the front during a roundtable discussion on healthcare, Wednesday Oct. 7, 2020, in Kalamazoo, Mich. The arrest of a group of anti-government vigilantes in a kidnapping plot against Michigan Gov. Gretchen Whitmer presents a new twist in the 2020 political fight for the battleground state. (Nicole Hester/Ann Arbor News via AP)/ ArcInfo

Aux Etats-Unis, la nouvelle a choqué. Parce qu’il est impensable, dans un régime démocratique, de vouloir enlever un gouverneur juste parce qu’on ne partage pas ses points de vue. En fin de semaine dernière, le FBI a annoncé avoir déjoué une tentative de kidnapping de la gouverneure du Michigan, la démocrate Gretchen Whitmer. Treize hommes ont été interpellés, dont sept faisant partie d’une milice qui s’entraîne régulièrement au tir et aux tactiques militaires, les Wolverine...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois