Etats-Unis: le Sénat adopte de nouvelles sanctions à l'encontre de Pyongyang

Dimanche dernier, la Corée du Nord avait lancé une fusée malgré les menaces de sanctions internationales. Washington durcit donc le ton et vote des sanctions à l'unanimité.

11 févr. 2016, 07:11
La Corée du Nord reçoit des sanctions suite à son quatrième essai nucléaire.

Le Sénat des Etats-Unis a adopté à l'unanimité mercredi de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord en réaction à son quatrième essai nucléaire. La loi doit encore être approuvée par la chambre des représentants.

Le texte rend obligatoires des sanctions existantes contre toute personne ou entreprise aidant le régime de Pyongyang, notamment dans l'acquisition de matériaux pour fabriquer des armes de destruction massive.

Les sénateurs Ted Cruz et Marco Rubio, candidats aux primaires présidentielles du parti républicain, sont revenus exprès à Washington pour voter.

 

 

Panoplie de sanctions

La chambre a adopté une proposition de loi similaire le 12 janvier, par 418 voix contre 2. Elle doit maintenant revoter sur la version du Sénat, ce qui devrait se faire rapidement.

Les parlementaires américains se disent frustrés par les blocages aux Nations unies par la Chine, après un quatrième essai nucléaire de la Corée du Nord le 6 janvier, et la mise en orbite d'un satellite ce week-end. Ce lancement pourrait servir de test pour des composants de missiles intercontinentaux capables d'atteindre les Etats-Unis.

La Corée du Nord est déjà soumise à toute une panoplie de sanctions internationales et américaines, adoptées après ses trois précédents essais nucléaires, en 2006, 2009 et 2013.