Etats-Unis: la chute des ventes chez Volkswagen continue

Le scandale médiatique qu'avait subi Volkswagen, après la découverte de logiciels permettant de fausser les tests antipollution, a considérablement diminuer ses ventes, notamment aux Etats-Unis. Le géant de l'automobile vient d'essuyer sa quatrième baisse mensuelle consécutive. Le groupe indique néanmoins entrevoir des signaux positifs pour les prochains mois.

01 mars 2016, 19:19
Les affaires ne vont pas au mieux chez le géant de l'automobile Volkswagen.

La chute des ventes pour Volkswagen aux Etats-Unis s'est confirmée en février alors que le géant allemand essaie de trouver une réponse adéquate pour contenir les conséquences du scandale des moteurs diesel truqués.

Les ventes de voitures du constructeur ont baissé de 13,18% sur un an le mois dernier à 22'321 véhicules, soit la quatrième baisse mensuelle consécutive. Elles ont pâti d'une baisse de la demande pour les flottes d'entreprises, limitée néanmoins par le succès du crossover Tiguan dont les ventes se sont envolées de 78,4% à 3245 unités.

Volkswagen souffre beaucoup du gel des ventes de modèles équipés de moteurs diesel de 2 litres et de 3 litres accusés par les autorités américaines d'être dotés de logiciels permettant de fausser les tests antipollution dans le pays, notamment pour les émissions d'oxyde d'azote (NOx).

Le groupe indique néanmoins entrevoir des signaux positifs pour les prochains mois. "Nous sommes heureux d'avoir constaté une hausse des ventes aux particuliers chez nos concessionnaires en février", avance Mark McNabb, le numéro deux du groupe en Amérique. "Même si les ventes sont en baisse dans l'ensemble (...) l'activité dans les showrooms le mois passé est un encouragement", ajoute-t-il.