Etats-Unis: l'impasse budgétaire, une menace "lamentable" pour l'économie mondiale

Un organe officiel chinois a jugé jeudi "lamentable" le shutdown américain. Il estime que les "luttes politiques internes" font peser une "menace" sur l'économie mondiale.
10 oct. 2013, 10:03
Avec le ?shutdown? décrété aux États-Unis,  800 000 fonctionnaires ont été  renvoyés à la maison. De nombreux monuments ou musées  sont fermés aux touristes.

Le bras de fer politique paralysant le budget aux Etats-Unis est "lamentable", a jugé jeudi un organe officiel chinois. Il estime que les "luttes politiques internes" font peser une "menace" sur l'économie mondiale.

"Il est lamentable de voir que les Etats-Unis placent la fragile reprise de l'économie mondiale sous le coup d'une menace à répétition", a tempêté le "China Daily" dans un éditorial, appelant les parlementaires américains à "arrêter de fabriquer des crises".

Faute d'un accord budgétaire au Congrès, les administrations centrales américaines tournent au ralenti depuis plus d'une semaine. A partir du 17 octobre, les Etats-Unis pourraient se déclarer en défaut de paiement si les parlementaires ne réussissent pas à s'entendre d'ici là sur un compromis sur un relèvement du plafond de la dette du pays.

"Le stupéfiant échec du Congrès américain à placer les impératifs nationaux avant les intérêts partisans, a provoqué une vague d'inquiétude parmi les investisseurs et les gouvernements de par le monde, qui redoutent qu'il ne faille désormais envisager l'inenvisageable", c'est-à-dire un défaut de paiement de la première économie mondiale, a poursuivi le "China Daily".

Kerry tente de rassurer

La Chine est le principal détenteur de la dette américaine, avec 1277 milliards de dollars en bons du Trésor fin juillet, selon les derniers chiffres publiés par le gouvernement américain.

"Nous espérons que d'ici le 17 octobre, les Etats-Unis prendront les mesures adaptées pour répondre au blocage sur le plafond de la dette, éviter un défaut et garantir la sécurité des investissements chinois aux Etats-Unis", avait déclaré lundi Zhu Guangyao, vice-ministre chinois des Finances.

En marge d'un sommet de l'Asie de l'Est au Brunei, le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est efforcé jeudi de rassurer ses partenaires de la région inquiets de voir les Etats-Unis menacés d'un défaut de paiement.

L'impasse budgétaire à Washington a déjà eu pour conséquence de contraindre le président Barack Obama à annuler l'importante tournée régionale qu'il devait effectuer en Asie, notamment pour participer à trois sommets: de l'Asie-Pacifique en Indonésie lundi et mardi, puis de l'Asie du Sud-Est et de l'Asie de l'Est au Brunei.