États-Unis: 25 manifestants anti-Trump arrêtés dans le hall de la Trump Tower à New York

Jeudi, à New York, 25 manifestants anti-Trump ont été arrêtés dans le hall de la célèbre tour du 45e président des États-Unis. Les manifestants protestaient contre la proposition de Trump de construire un mur à la frontière avec le Mexique. De même, ils se sont indignés contre les décrets visant à restreindre l'immigration en provenance de pays musulmans.

14 avr. 2017, 08:16
La police de New York a interpellé 25 personnes dans le hall d'entrée de la Trump Tower à New York.

La police de New York a interpellé jeudi 25 personnes dans le hall d'entrée de la Trump Tower à New York. Ces dernières protestaient contre la politique d'immigration du président Donald Trump.

Les manifestants étaient assis devant les ascenseurs et criaient "pas d'interdiction", "pas de rafles", "pas de mur". Les forces de l'ordre ont ensuite fermé les accès publics à la tour du président.

 

 

La Tour noire, située sur la Cinquième avenue, sert de lieu de résidence à la Première dame, Melania Trump, et à son fil Barron Trump pendant que le président est à Washington. Elle a servi de quartier général de campagne à Donald Trump et a été sa résidence principale pendant des années.

Le hall est ouvert au public. La sécurité y a été renforcée pendant la campagne et après son élection à la présidence.

 

 

"Pas de mur" fait référence à la proposition de Trump de construire un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, "Pas de rafles" fait référence à l'arrestation de migrants sans papiers et "pas d'interdiction" rappelle les décrets visant à restreindre l'immigration en provenance de pays musulmans.