Réservé aux abonnés

ETA: l’Espagne ne rend pas les armes

Alors que Madrid reste ferme, les experts internationaux lancent un appel à la réconciliation.

05 mai 2018, 00:01
DATA_ART_5325639

Le gouvernement espagnol a rendu hommage, hier, aux victimes de l’ETA. Il a refusé toute concession au groupe indépendantiste dont la dissolution était en parallèle actée à Cambo-les-Bains, au Pays basque français.

«Les enquêtes sur les crimes de l’ETA continueront, leurs délits continueront à être jugés et les condamnations continueront à être exécutées», a prévenu le chef du gouvernement Mariano Rajoy. Aux 853 victimes assassinées, selon le décompte des autorités, «nous devons souvenir et hommage. A elles, à leurs familles et aux centaines d’Espagnols qui ont survécu à la violence terroriste,...