Espagne: enquête du viol collectif filmé en cours

Un viol collectif en Espagne, perpétré la nuit de mercredi à jeudi, a été filmé. Auteurs présumés arrêtés.

09 juil. 2016, 21:09
"Justice" en espagnol.

Cinq auteurs présumés d'un viol collectif filmé en marge des fêtes de la San Fermin, à Pampelune (nord de l'Espagne), ont été placés samedi en détention provisoire par un juge, a annoncé le tribunal local. Ils avaient été arrêtés jeudi après la plainte d'une femme de 18 ans pour agression sexuelle.

Âgés de 25 à 28 ans, ils s'étaient filmés en train d'abuser de la jeune femme dans la nuit du 6 au 7 juillet, ce qui a permis au juge de constater leur "participation collective". Leur incarcération a été motivée par "la gravité extrême des faits" et la nécessité de protéger la victime, précise le tribunal de Navarre dans un communiqué.

Originaires de Séville, les agresseurs présumés, qui avaient également volé le téléphone portable de la jeune femme, ont été mis en examen pour agression sexuelle et vol avec violence, précise le communiqué. Le viol est répertorié dans le Code pénal espagnol comme "agression sexuelle". Il est puni de peines de 6 à 12 ans de prison, jusqu'à 15 en cas de circonstances aggravantes.

Les fêtes traditionnelles de la San Fermin attirent chaque année des centaines de milliers de touristes espagnols et étrangers pour leurs courses de taureaux et leurs nuits de fête. Cette année, la mairie de Pampelune avait développé toute une campagne pour promouvoir des "fêtes sûres pour les femmes", "sans agressions sexistes". "Ni l'usage ni l'abus d'alcool et de drogues ne peuvent justifier une agression", avait-elle souligné.