Espagne: après la Catalogne, le président basque veut aussi un référendum

Le président du gouvernement du Pays basque, Iñigo Urkullu, a demandé une "consultation légale" sur l'avenir de la "nation" basque en Espagne. Il a exprimé sa requête le jour où la Catalogne se prononçait sur son avenir.

27 sept. 2015, 20:48
Iñigo Urkullu veut faire du Pays basque une nation indépendante.

"Je crois à la possibilité d'une consultation légale et négociée", a dit M. Urkullu dans une déclaration télédiffusée. "Nous avons besoin d'un nouveau statut politique pour Euskadi", a-t-il ensuite lancé, lors d'un meeting organisé le Jour du Parti nationaliste basque (PNV), auquel participaient des milliers de partisans à Foronda.

"Nous sommes une nation, nous sommes le peuple basque, nous sommes des citoyens et citoyennes européens et européennes, avec leurs libertés et leurs droits historiques, nous avons une langue, une culture".

A la tribune, le président du PNV, Andoni Ortuzar, a pour sa part fait crier à l'assistance "Vive la Catalogne libre", en catalan. "Le mieux, c'est que les Catalans puissent décider de leur avenir librement, sans coercition, sans menaces, sans les campagnes tellement sales que nous avons vécues, et que ce qu'ils décident sur ce qu'ils veulent être, ils puissent le mener à bien, démocratiquement", a-t-il clamé. A la fin du meeting, des milliers de ballons aux couleurs du Pays basque ont été lancés vers le ciel.