Réservé aux abonnés

Erasmus fait la fête, la Suisse reste sur le pas de la porte

Les négociations visant à intégrer pleinement la Confédération dans le programme européen d’éducation et de formation tardent à reprendre.

26 janv. 2017, 23:13
/ Màj. le 27 janv. 2017 à 00:01
epa05751878 EU Commissioner in charge of Education, Culture, Youth and Sport, Tibor Navracsics speaks at a press conference for the 30th anniversary of the Erasmus programme at the European Commission in Brussels, Belgium, 26 January 2017.  EPA/STEPHANIE LECOCQ BELGIUM EU ERASMUS BIRTHDAY

La Suisse a renoué le contact avec la Commission européenne, en vue d’une reprise des négociations qui lui permettrait d’être pleinement intégrée dans Erasmus+, le programme d’éducation et de formation de l’UE dont on célèbre en 2017 le 30e anniversaire. Mais en vain jusqu’à présent.

Doté d’un budget de 14,7 milliards d’euros pour la période 2014-2020, Erasmus+ vise à permettre à quatre millions d’Européens d’étudier, de se former professionnellement ou encore de faire du bénévolat à l’étranger. Il soutient également la mise en place de partenariats entre les établissements d’enseigne...