Epidémie: un cousin du SRAS fait 81 morts en Arabie Saoudite

Un coronavirus, proche de celui du SRAS qui avait fait 800 morts en 2003, a déjà fait plus de 80 morts en Arabie saoudite. La maladie pourrait être transmise à l'homme par des dromadaires infectés.
23 avr. 2014, 08:05
Les autorités saoudiennes ont pris des mesures pour éviter que le virus ne se propage, notamment dans les aéroports du pays.

Le coronavirus MERS a causé 81 décès en Arabie saoudite, ont indiqué lundi les autorités saoudiennes. Alors que les cas d'infection se multiplient dans le royaume, le ministre de la Santé Abdallah al-Rabia a été relevé de ses fonctions.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a précisé qu'un Saoudien de 73 ans est décédé à Ryad et qu'un autre de 54 ans est mort à Jeddah, dans l'ouest du pays.

Dimanche, le ministère avait annoncé la mort de trois personnes infectées par le coronavirus: un étranger de 49 à Ryad et deux Saoudiens de 68 ans à Najrane (sud) et à Médine (ouest).

SRAS

Selon le ministère, 261 cas de contamination ont été recensés dans le pays depuis l'apparition de la maladie en septembre 2012, ce qui en fait le premier foyer du coronavirus dans le monde.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué le 17 avril avoir été informée de 243 cas d'infection confirmés dans le monde, dont 93 décès.

Selon une étude publiée fin février aux Etats-Unis, le coronavirus MERS, qui est responsable de problèmes respiratoires aigus, pourrait être transmis par des dromadaires. Il appartient à la famille du virus responsable du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.