Environnement: Londres va interdire les pailles en plastique pour combattre la pollution

Afin de combattre la pollution des océans, la Grande-Bretagne va interdire la vente de pailles en plastique et d'autres objets tels que des cotons-tiges. L'objectif pour le gouvernement britannique est de réduire le plus possible les déchets plastiques d'ici à 2042.

19 avr. 2018, 06:53
Ce projet s'inscrit dans une démarche visant à endiguer la pollution des océans et prévoit de limiter au maximum les déchets plastiques d'ici 2042.

Le gouvernement britannique entend interdire la vente de pailles en plastique et d'une série d'objets à usage unique, ont annoncé mercredi les services de la première ministre Theresa May. Londres espère entraîner dans son sillage les autres pays du Commonwealth.

 

 

Ce projet, qui s'inscrit dans une démarche visant à endiguer la pollution des océans, prévoit également d'interdire la vente des cotons-tiges ou encore des mélangeurs de cocktails. A plus long terme, il prévoit de limiter au maximum les déchets plastiques d'ici 2042.

"Les déchets plastiques sont l'un des plus grands défis que le monde va devoir surmonter. C'est pour cela que la protection de l'environnement marin se situe au centre de l'ordre du jour de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth", dit le communiqué de la première ministre à la veille de l'ouverture du sommet.