Réservé aux abonnés

Encore plus coriace que la Norvège

Les Helvètes affrontent ce soir à Reykjavik un surprenant deuxième de groupe (20 h 30).

16 oct. 2012, 00:01
data_art_1138854.jpg

La situation nous rappelle un peu celle de l'Euro 2004 au Portugal. La Suisse avait été tenue en échec dans son premier match par la Croatie (1-1) et devait affronter l'Angleterre au second. Bernard Challandes, espion officiel de l'ASF, avait été dépêché sur la première production des Britanniques et en était revenu avec un rapport technique détaillé et un constat limpide. L'Angleterre était imbat table. Une extraterrestre. Le monstre du Loch Ness en personne. Résultat, assez logique au demeurant: un 3-0 pour les Sujets de sa Gracieuse Majesté, que la Suisse avait respectés bien au-delà des co...