Réservé aux abonnés

En Suisse, le scandale Volkswagen se traduit par un recul des ventes de 5%

Automobile

29 déc. 2015, 23:45
/ Màj. le 30 déc. 2015 à 00:01
epa04092358 COMBO - A combination of nine pictures shows the Volkswagen logo on different coloured cars in Hanover, Germany, 20 February 2014. On 21 February 2014 the VW supervisory board meet. In the previous year first operating results have been released for the expired business year, at this meeting.  EPA/Julian Stratenschulte GERMANY VOLKSWAGEN

Le scandale des moteurs diesel truqués ne devrait avoir qu’un impact négatif limité sur les ventes de voitures Volkswagen en Suisse, estime l’importateur du groupe automobile allemand Amag. Les dégâts d’image sont bien réels, la baisse se situe autour de 5% au cours du quatrième trimestre. Les vendeurs ont certes ressenti un recul depuis l’éclatement de l’affaire aux Etats-Unis à fin septembre, explique son directeur général Morten Hannesbo dans une interview parue hier dans le quotidien zurichois «Tages-Anzeiger». Le scandale des moteurs truqués par Volkswagen implique 11 millions d...