Réservé aux abonnés

En pleine confusion

Les forces de l'ordre indiennes peinent à neutraliser les terroristes.

29 nov. 2008, 05:01

Deux jours après le début des attaques coordonnées qui ont fait plus de 154 morts à Mumbai (ex-Bombay), la capitale économique de l'Inde était toujours dans la tourmente hier. Si des commandos indiens ont mis fin au siège de l'hôtel Oberoi et au siège local de la communauté juive ultra-orthodoxe loubavitch, de nouveaux affrontements se déroulaient en revanche à l'hôtel Taj Mahal.

Au moins 22 étrangers, dont deux Américains et un couple français, figuraient parmi les plus de 150 morts r...