Ebola: audit lancé sur l'efficacité des contrôles dans les aéroports

L'UE va lancer un audit pour vérifier l'efficacité des contrôles anti-Ebola réalisés dans les aéroports africains des pays particulièrement touchés par l'épidémie.
07 août 2015, 14:20
De nouveaux cas de contamination au virus sont suspectés en Espagne, au Danemark et aux Etats-Unis.

L'UE va immédiatement vérifier l'efficacité des contrôles anti-Ebola dans les aéroports des trois pays africains touchés, a annoncé jeudi le commissaire européen à la Santé Tonio Borg. De nouveaux cas sont par ailleurs suspectés en Espagne, au Danemark et aux Etats-Unis.

Cet audit sera mené en coopération avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dans le but de renforcer les contrôles si nécessaire, et de permettre une meilleure traçabilité dans l'Union européenne (UE) de possibles porteurs du virus venant de Guinée, Sierra Leone ou du Liberia, a précisé Tonio Borg.

Nouveaux cas suspectés

L'une des personnes suivies pour avoir côtoyé l'aide-soignante espagnole infectée par Ebola a présenté de la fièvre jeudi et va être hospitalisée pour des tests à Madrid, ont annoncé les autorités.

Un membre de la branche danoise de Médecins sans frontières (MSF) de retour d'Afrique de l'Ouest a subi des analyses au Danemark pour déterminer s'il a contracté la fièvre Ebola, ont déclaré le même jour des responsables des services de santé. Les résultats devraient être connus dans la journée.

Et aux Etats-Unis, le Yale-New Haven Hospital (Connecticut) a annoncé dans un communiqué qu'il examinait un patient présentant des symptômes semblables à ceux de la fièvre Ebola. Ce alors que six employés de Frontier Airlines ont été mis en congé pour 21 jours "par mesure de précaution" après qu'une infirmière de Dallas atteinte d'Ebola a emprunté l'un des vols, a annoncé la compagnie aérienne américaine.