EasyJet: à cause de la trop grande fatigue du personnel, un avion ne décolle pas

Samedi dernier, en Irlande du Nord, un avion EasyJet censé rejoindre l'Espagne est resté sur le tarmac. Le personnel de vol était trop fatigué pour assurer la liaison. Cette annulation relance la problématique des conditions de travail au sein de la compagnie low cost.

21 août 2018, 13:11
Quelque 146 passagers d'un vol à destination de Palma de Majorque n'ont pas pu décoller.

Quelque 146 personnes qui s'apprêtaient à rejoindre Palma de Majorque depuis Belfast samedi dernier se sont retrouvées clouées au sol. Le vol qui devait décoller à 20h45 ne quittera pas le tarmac, le personnel de bord étant trop fatigué pour assurer la liaison, informe le journal BelfastLive. La décision tombera à minuit, provoquant une vive émotion chez certains passagers.

Des conditions de travail difficiles

Cette annulation survient quelques jours après que des pilotes français d'EasyJet ont tiré la sonnette d'alarme dans une lettre adressée au fondateur et principal actionnaire de la compagnie, Stelios Haji-Ioannou. Ils y dénoncent des conditions de travail difficiles.

 

"Les équipages sont aussi poussés quotidiennement à leurs limites, limites qui sont devenues des objectifs, écrivent-ils. On demande maintenant aux commandants de bord d'utiliser, au maximum et sans s’en cacher, leur pouvoir discrétionnaire pour dépasser les limites légales de temps de vol. Tout cela afin d'assurer ce programme de vol irréaliste, au mépris de la sécurité des passagers et des équipages".

Selon eux, un passager d'EasyJet aurait huit fois plus de chances de voir son vol annulé cet été, spécialement le week-end.