Réservé aux abonnés

Donald Trump s’en prend à son accusateur

Dans un entretien, diffusé hier, sur Fox News, le président américain a accusé son ancien avocat de «mensonges» et dément être impliqué dans une violation des lois électorales.

24 août 2018, 00:01
President Donald Trump takes the stage at a rally in support of the Senate candidacy of West Virginia's Attorney General Patrick Morrisey, Tuesday, Aug. 21, 2018, at the Charleston Civic Center in Charleston, W.Va. (Craig Hudson/Charleston Gazette-Mail via AP) APTOPIX Trump

Au lendemain d’une journée difficile pour sa présidence, où deux de ses associés ont été reconnus coupables de délits fédéraux, Donald Trump a présenté sa défense dans une interview diffusée, hier matin, sur Fox News, sa chaîne fétiche.

Il s’en est pris à son accusateur, Michael Cohen, qui a déclaré, mardi, sous serment devant une Cour fédérale, avoir acheté le silence de deux accusatrices fin 2016, «en coordination et sur la consigne d’un candidat à une fonction fédérale dans l’intention d’influencer l’élection». Trump l’accuse de «fabriquer des mensonges. Il passe un meilleur deal quand il se...