Réservé aux abonnés

Donald Trump «galvanisé» par les heurts lors de ses meetings

Malgré deux défaites dans des caucus, le milliardaire reste nettement en tête pour l’investiture républicaine.

13 mars 2016, 23:35
/ Màj. le 14 mars 2016 à 00:01
Protestors march in Chicago on Friday, March 11, 2016, before a rally with Republican presidential candidate Donald Trump at the University of Illinois-Chicago. (AP Photo/Matt Marton) GOP 2016 Trump

Malgré deux défaites et les heurts entourant ses meetings, Donald Trump reste galvanisé à l’approche du «Supermardi» bis, où cinq grands Etats, dont la Floride, votent. Le milliardaire à l’inamovible tignasse blonde, en tête de la course à l’investiture chez les républicains, malgré sa rhétorique abrasive et ses discours hostiles aux immigrants, avait prévu, hier, trois meetings dans trois Etats (Illinois, Ohio et Floride), en prévision de l’échéance cruciale de demain. Ce jour-là, les Etats du Missouri et de la Caroline du Nord doivent également se prononcer.

S’il caracole toujours en tête de ...