Réservé aux abonnés

Donald Trump défend sa «juste mission»

Le discours sur l’état de l’Union n’a donné lieu qu’à de rares annonces, dont le maintien de la prison de Guantanamo pour les terroristes capturés à l’étranger.

01 févr. 2018, 00:01
DATA_ART_5133907

quelques heures avant de proclamer, mardi soir devant le Congrès, que «notre Union est forte parce que notre peuple est fort», Donald Trump avait fait une confidence aux représentants des grandes chaînes américaines invités à déjeuner à la Maison-Blanche. Durant sa première année de présidence, il a découvert que pour gouverner il fallait «du cœur», alors que dans les affaires il suffit d’avoir «de la tête».

Cette révélation s’est traduite lors de son premier discours sur l’état de l’Union par des appels inédits au rassemblement. «J’en appelle à tous, mettons nos différences de côté, recherchon...