Réservé aux abonnés

Djakarta ne stoppera pas les exécutions

28 juil. 2016, 23:26
/ Màj. le 29 juil. 2016 à 00:01

L’Indonésie a rejeté, hier, les appels de l’ONU et de l’Union européenne à renoncer à l’exécution de 14 condamnés à mort pour trafic de drogue, dont des étrangers. Un diplomate et un avocat ont indiqué que les exécutions auraient lieu dans la nuit. Les condamnés, incluant des ressortissants du Nigeria, du Zimbabwe, du Pakistan et d’Inde, ainsi que des Indonésiens, ont été placés à l’isolement. Parmi les autres étrangers dans le couloir de la mort en Indonésie figurent le Français Serge Atlaoui et la Philippine Mary Jane Veloso, condamnés pour trafic de drogue. ATS