Réservé aux abonnés

Dix-huit petits mois seulement pour négocier le Brexit

Le négociateur en chef de la Commission européenne, Michel Barnier, met la pression pour aboutir à un accord en octobre 2018 au plus tard.

06 déc. 2016, 23:58
/ Màj. le 07 déc. 2016 à 00:01
epa05383397 A British Union flag, commonly known as a Union Jack, flies in in front of the landmark Big Ben, in London, Britain, 22 June 2016.  Britons will vote on whether to remain in or leave the EU in a referendum on 23 June 2016.  EPA/HANNAH MCKAY BRITAIN BREXIT REFERENDUM CAMPAIGN

«On n’aura pas beaucoup de temps.» Michel Barnier, qui dirigera au nom de la Commission européenne les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE, a averti Londres, hier: un accord sur le Brexit devra être trouvé en octobre 2018 au plus tard – aux conditions que l’Union imposera à Londres.

Ancien commissaire européen et plusieurs fois ministre, en France, Michel Barnier a donné sa première conférence de presse depuis que le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, l’a nommé négociateur en chef pour le Brexit, à la fin juillet. Un mois plus tôt, 52% des électeurs britanniques s’ét...