Réservé aux abonnés

Discrètes célébrations à Phnom Penh

18 avr. 2015, 00:01

Le Cambodge a discrètement commémoré la prise et l'évacuation de Phnom Penh par les Khmers rouges, il y a tout juste 40 ans. L'opposition demande que "toute la vérité soit faite" sur ce régime de terreur dirigé par Pol Pot. "Nous devons demander justice pour toutes les victimes", a lancé le chef de l'opposition, Sam Rainsy. Il parlait devant plusieurs centaines de Cambodgiens rendant hommage aux deux millions de victimes du régime khmer rouge (1975-1979), morts d'épuisement, de famine, de maladie ou à la suite de tortures ou d'exécutions sommaires. ATS