Deuxième Super Tuesday: Clinton et Trump confortent leur avance, Rubio abandonne

C'est la défaite de trop pour Marco Rubio, qui met un terme à sa course à la primaire républicaine. Il en va tout autrement pour son collègue de parti Donald Trump, ainsi que pour la démocrate Hillary Clinton. Les deux monstres politiques sortent victorieux du "second Super Tuesday".

16 mars 2016, 06:47
Désormais ex-candidat à la primaire républicaine, Marco Rubio n'aura plus son mot à dire au sujet des présidentielles américaines.

La démocrate Hillary Clinton a remporté quatre Etats lors des primaires de mardi aux Etats-Unis alors que le républicain Donald Trump en a raflé trois. Tous deux confortent leur avance dans la course à la présidentielle de novembre. Donald Trump a raflé la primaire républicaine de Caroline du Nord (sud-est), et celles de Floride (sud-est) et de l'Illinois (nord), selon les projections des télévisions américaines.

Son large succès en Floride a conduit son adversaire Marco Rubio à jeter l'éponge. Ce dernier fut un temps présenté comme le "Obama républicain". Il a annoncé son retrait de la course après sa défaite cinglante. "Bien que ce ne semble pas être l'intention de Dieu que je devienne président en 2016, et peut-être jamais, et bien que ma campagne soit suspendue, le fait que je sois arrivé si loin montre à quel point l'Amérique est unique", a déclaré Marco Rubio devant ses partisans dans sa ville natale de Miami. Son discours a dénoncé implicitement le discours incendiaire du milliardaire Donald Trump.

 

 

Kasich emporte l'Ohio

Le magnat de l'immobilier s'est imposé dans trois Etats mais il a cependant été battu par John Kasich dans l'Ohio, Etat dont il est le gouverneur. Il s'agit de sa toute première victoire dans les primaires. John Kasich a déclaré qu'il va poursuivre sa campagne. Il estime notamment avoir ses chances dans l'Etat de New York. Les résultats des primaires républicaines ne sont en revanche pas encore finalisés dans le Missouri.