Réservé aux abonnés

Deux autres policiers décèdent après les violents heurts de Kiev

08 sept. 2015, 17:03
data_art_3355057.jpg

Les autorités ukrainiennes enquêtaient, hier, pour trouver les coupables au lendemain d'affrontements entre policiers et nationalistes à Kiev, après l'adoption d'une réforme garantissant plus d'autonomie aux régions séparatistes. Le bilan des heurts violents devant le Parlement entre forces de l'ordre et manifestants s'est alourdi après la mort, dans la matinée, de deux policiers, alors que 141 personnes sont hospitalisées. Un premier soldat avait succombé la veille à un éclat dans le coeur. Le président Petro Porochenko a promis de retrouver les responsables des heurts, qui "ont distribué de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois