Défection notable dans le camp Romney

Mitt Romney a enregistré jeudi une défection notable dans son équipe de campagne, celle d'un ancien rival des primaires républicaines. Le républicain va par ailleurs mettre toutes ses forces dès lundi en Ohio.

20 sept. 2012, 17:22
Mitt Romney mettra toutes ses forces dans sa tournée en Ohio dès lundi.

Le républicain Mitt Romney a enregistré jeudi une défection importante dans son équipe de campagne, celle d'un ancien rival des primaires républicaines. Il va par ailleurs mettre toutes ses forces dès lundi en Ohio lors d'une tournée de trois jours dans cet Etat du nord des Etats-Unis, crucial dans la course à la Maison Blanche.

Aucun républicain n'a jamais gagné l'élection présidentielle sans remporter la majorité des voix dans l'Ohio, qui compte 18 des 538 grands électeurs qui choisiront le futur président américain.

Mitt Romney a enregistré jeudi une défection notable avec l'annonce du départ de Tim Pawlenty, qui co-présidait son équipe de campagne. Ce dernier va prendre la tête d'une organisation regroupant les PDG des plus grandes banques et sociétés financières américaines, la Financial Services Roundtable.

Dans un communiqué co-signé des deux hommes, M. Romney a exprimé ses "regrets" après la démission de M. Pawlenty, qui fut son rival dans la course à l'investiture républicaine l'an dernier et a ensuite été pressenti pour être son colistier, un poste finalement dévolu à Paul Ryan. Ses origines ouvrières étaient considérées comme un avantage pour la campagne du multimillionnaire Romney.

Obama en tête en Ohio

Le candidat républicain, qui participera jeudi à Sarasota en Floride à sa première réunion publique depuis plusieurs jours, se rendra ensuite en début de semaine prochaine dans l'Ohio, pour une tournée de 72 heures en bus. Mitt Romney commencera son périple dans l'Ohio à Lima, dans le nord-ouest de l'Ohio, avant de se rendre dans plusieurs autres villes de l'Etat, a annoncé jeudi l'équipe de campagne de Mitt Romney dans un autre communiqué.

Barack Obama avait remporté l'Ohio en 2008 et les sondages le donnent encore à ce stade gagnant lors de l'élection du 6 novembre dans cet Etat. Deux récents sondages de Fox News et NBC/Wall Street Journal/Marist donnent au président sortant démocrate sept points d'avance sur son rival dans l'Ohio.

Par ailleurs, la classe populaire blanche américaine, qui va plutôt voter pour le républicain Mitt Romney, est plus partagée qu'on ne le pense sur les questions de société et n'est pas plus proche du mouvement ultraconservateur Tea Party que les diplômés, révèle une enquête publiée jeudi.