Décret anti-immigration: la chercheuse iranienne de l'EPFL porte plainte contre Donald Trump

Victime du décret anti-immigration signé par Donald Trump, Samira Asgari, une biologiste iranienne de l'EPFL, a décidé de porter plainte contre le président américain.

03 févr. 2017, 16:06
Samira Asgari a décidé de contre-attaquer en portant plainte contre le président américain.

Victime du décret anti-immigration signé par Donald Trump, Samira Asgari a décidé de porter plainte contre le président américain. La biologiste iranienne, qui effectue un doctorat à l'EPFL, ne veut pas se laisser faire. Sa procédure a été lancée mercredi par un cabinet d'avocats des Etats-Unis, selon le quotidien alémanique Blick

 

Samira Asgari était attendue à Boston pour démarrer un projet de recherche à la Harvard Medical School. Mais elle n'a pas pu s'y rendre, bloquée dans les aéroports de Francfort et de Zurich. On lui avait alors annoncé que son visa avait été annulé.