Découverte des femmes disparues à Cleveland: les suspects sont trois frères

Amanda Berry, Gina DeJesus et Michele Knight, disparues à l'âge de 16, 14 et 21 ans il y une dizaine d'années, ont été retrouvées en vie dans une maison de Cleveland aux Etats-Unis. Le maire de la ville et la police ont livré quelques détails sur l'affaire.

07 mai 2013, 16:20
Le chef de la police Ed Tomba, à droite, a livré quelques détails sur l'affaire à l'occasion d'une conférence de presse mardi.

Trois hommes ont été arrêtés lundi après la découverte de trois jeunes femmes portées disparues depuis une dizaine d'années. C'est ce qu'a annoncé mardi la police de Cleveland. Il s'agit de trois frères qui sont âgés d'une cinquantaine d'années

Selon le maire de Cleveland, la police serait intervenue deux fois, en 2000 et en 2004, à l'adresse où elles ont été retrouvées, sans soupçonner que son propriétaire Ariel Castro puisse y retenir les trois disparues.

La police a également indiqué qu'Amanda Berry avait cassé une porte afin de s'enfuir et que l'enfant retrouvé était bien sa fille. 

Disparues depuis 10 ans

Amanda Berry avait été vue pour la dernière fois le 21 avril 2003 en début de soirée alors qu'elle quittait son travail dans un fast food situé à quelques centaines de mètres de chez elle. Elle avait 16 ans quand elle a disparu.

Gina DeJesus avait 14 ans lors de sa disparition alors qu'elle sortait de l'école pour se rendre chez elle le 2 avril 2004, selon le FBI.

Enfin, Michele Knight avait été vue pour la dernière fois à proximité de la maison d'un cousin le 23 août 2002, alors qu'elle avait 21 ans, selon le journal de Cleveland "The Plain Dealer".

La découverte des trois jeunes femmes, à seulement quelques kilomètres du lieu où elles avaient été enlevées dans l'Etat de l'Ohio, a mis fin à des années d'attente anxieuse de leurs proches et a été accueillie avec stupeur par le voisinage de ce quartier résidentiel habituellement paisible de Cleveland.

Charlie Czorb, un voisin, a confié qu'il avait été abasourdi par le fait que les trois jeunes femmes soient restées si longtemps dans cette maison sans que personne ne s'en rende compte: "Ces filles étaient enfermées dans notre propre arrière-cour" s'est-il exclamé.