Réservé aux abonnés

Déchets nucléaires à stocker

La Suède s’apprête à construire un dépôt de stockage définitif pour le combustible usagé de ses centrales atomiques. L’Allemagne n’a pas encore de solution. La Suisse élabore son modèle.
09 juil. 2019, 00:01
Flygbild över Äspölaboratoriet.

V Au début des années 2000, la Suisse a opté pour déposer ses déchets nucléaires en couches géologiques profondes, dans des galeries creusées à plusieurs centaines de mètres sous terre. De 2008 à 2018, des prospections ont permis de retenir trois sites potentiels pour l’accueil des dépôts souterrains: Jura-est (AG), Nord des Lägern (ZH) et Zurich nord-est.

Désormais, des forages vont permettre de faire le choix définitif pour un ou deux sites. Une demande d’autorisation sera déposée vers 2024 et le Conseil fédéral tranchera vers 2029.

La mise en service d’un dépôt pour les déchets faiblement et...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois