Réservé aux abonnés

Debaltseve aux couleurs russes

Ukraine Le président a reconnu la défaite de son armée dans cette poche.

19 févr. 2015, 00:01
data_art_2934811.jpg

Régis Genté

"On va gagner, ça se calme." Dès hier, à midi, l'affaire était entendue pour ce conducteur de tank qui se présentait comme un "volontaire russe", rencontré au check-point de Vouglegirsk, à une quinzaine de kilomètres de Debaltseve. La bourgade de Vouglegirsk a été ravagée fin janvier, lorsqu'elle fut reprise aux forces ukrainiennes. Les bâtiments éventrés, les poteaux électriques abattus et les carcasses de chars toujours plantées au milieu des rues témoignent encore de ces combats.

Descendu de son tank, le quinquagénaire grille une cigarette à deux pas d'un monument aux morts d...