Réservé aux abonnés

De Nairo Quintana à David de la Cruz

La place de leader a changé deux fois de nom durant ce week-end montagneux. Samedi, c’est le Colombien qui a piqué quelques secondes à ses principaux rivaux. Hier, les favoris sont restés groupés. De la Cruz en a profité.

28 août 2016, 23:42
/ Màj. le 29 août 2016 à 00:01
epa05513159 The new overall leader, Spanish rider David de la Cruz of Etixx - Quick Step, celebrates on the podium after winning the 9th stage of the 2016 Vuelta a Espana cycling race, over 164.5 km between Cistierna and Alto del Naranco, Spain, 28 August 2016.  EPA/JAVIE LIZON SPAIN CYCLING VUELTA A ESPANA

L’Espagnol David de la Cruz (Etixx) a remporté la 9e étape du Tour d’Espagne sur les hauteurs d’Oviedo, dans les Asturies. Il s’est emparé du maillot rouge de leader avec la bénédiction des favoris, arrivés groupés au sommet de l’Alto del Naranco.

Issu de l’échappée du jour, le Catalan (27 ans) a distancé dans le dernier kilomètre son ultime compagnon, le Belge Dries Devenyns (IAM), pour aller décrocher la toute première victoire de sa carrière professionnelle.

L’Italien Moreno Moser a pris la troisième place. Incrédule, se prenant la tête entre les mains au moment de franchir la ligne, De la C...