Réservé aux abonnés

«Damas cherchera à s’installer»

Le régime de Damas et les Kurdes ont conclu une alliance de circonstance face aux Turcs.

15 oct. 2019, 00:01
In this photo released by the Syrian official news agency SANA, Syrian troops enter the town of Ein Issa, north of Raqqa, Syria, Monday, Oct 14, 2019. Syrian troops moved east from Aleppo province to Raqqa where state media said they had reached Ein Issa. Heavy fighting the previous day there reached a Kurdish-run displaced-person camp that is home to some 12,000 people, including around 1,000 wives and widows of IS fighters and their children. Hundreds are believed to escaped amid the chaos. (SANA via AP) Syria

Les soldats du régime syrien volent au secours des forces kurdes depuis hier matin. Ces deux acteurs du confit syrien ont conclu un accord pour empêcher les Turcs de s’emparer du nord du pays. Une alliance de circonstance, nuance Jordi Tejel, professeur titulaire à l’Institut d’histoire de l’Université de Neuchâtel et spécialiste du Moyen-Orient.

Pourquoi la minorité kurde est-elle allée chercher de l’aide auprès du régime syrien, qui ne veut pas de leur projet de Rojava, le Kurdistan syrien?

Les Kurdes ont besoin d’un allié puissant. Ils n’avaient pas d’autre option après le retrait des Etats-U...