Réservé aux abonnés

Cuba renforce le rationnement

Privée du soutien du Venezuela, l’île recule de trente ans en matière d’alimentation. Le livret a la vie dure...
14 juin 2019, 00:01
In this June 11, 2016 photo, a message that reads in Spanish "It's not the best but it's mine" adorns a horse-drawn wagon with men selling sea-caught fish as they ride along the coastline near Gibara in Cuba's Holguin province. Amid the rise in visitors to the region where Fidel Castro was born, which includes the provincial capital of Holguin, locals farm, raise livestock and travel the area's dirt roads by bicycle and horse cart. (AP Photo/Ramon Espinosa) Cuba Fidel's Home Photo Gallery

«Qui est le dernier à attendre pour le poulet?», lance une mère de famille de Miramar, un quartier cossu de La Havane. La jeune femme s’apprête à rejoindre la vertigineuse file d’attente du supermarché de «70 y 3», l’un des trois ou quatre «grands» hypermarchés de la capitale, avec ses cinq caisses enregistreuses d’un autre temps. Il est 9h30. Une centaine de personnes font patiemment la queue depuis deux bonnes heures. «Aujourd’hui, il y a des blancs de poulet», confie un grand Noir aux bras noueux.

Dans le magasin, bien des rayons sont vides. D’autres linéaires ne contiennent que des jus de f...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois