Réservé aux abonnés

Cuba redoute la chute de Maduro

L’île communiste, qui bénéficie largement de la manne pétrolière vénézuélienne, pâtirait de son assèchement.
01 févr. 2019, 00:01
FILE - In this file photo dated Friday, Jan. 25, 2019, Venezuelan President Nicolas Maduro gives a press conference at Miraflores presidential palace in Caracas, Venezuela. More than a week into a standoff with the opposition, Venezuelan President Nicolas Maduro said Wednesday Jan. 30, 2019, that he is willing to negotiate with opposition leader Juan Guaido. (AP Photo/Ariana Cubillos, FILE) Venezuela

«Que les Américains ne s’aventurent pas au Venezuela! Nous y avons des soldats, et nous sommes prêts pour toutes les configurations conflictuelles», confie Osmany, un Havanais, ancien des forces spéciales cubaines au Nicaragua. L’homme s’emporte, maudit les Etats-Unis et Donald Trump. Il montre une cicatrice, celle d’une balle qui lui a traversé la joue lorsqu’il était parachutiste, dans les années 1980, au Nicaragua. A La Havane, d’aucuns évoquent une intervention cubaine si, d’aventure, les Etats-Unis agissaient militairement à Caracas. Coup de bluff? Si les chiffres sur le nombre de forces ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois