Crise migratoire: la Croatie ferme 7 passages frontaliers sur 8 avec la Serbie

Après l'entrée de plus de 11'000 migrants, la Croatie a fermé jeudi la majorité de ses passages frontaliers avec la Serbie.
22 sept. 2015, 21:20
epa04935233 Migrants wait to enter a registration camp after they crossed between Serbia and Croatia near the city of Tovarnik, Croatia, 17 September 2015. Serbia's border with Croatia has become the latest flashpoint in Europe's refugee crisis as migrants sought alternative routes to Western Europe after Hungary slammed its doors shut. Hungary on 15 September sealed the last gap in the barricade along its border with Serbia, closing the passage to thousands of refugees and migrants still waiting on the other side and some groups decided to pass over Croatia.  EPA/ANTONIO BAT

La Croatie a fermé jeudi "jusqu'à nouvel ordre" sept de ses huit passages frontaliers avec la Serbie après une entrée massive de migrants du Moyen-Orient depuis ce pays voisin, a communiqué le ministère croate de l'Intérieur. Plus de 11'000 réfugiés ont franchi la frontière croate depuis la Serbie depuis mercredi matin, a-t-il justifié.

"Le trafic est interdit aux postes-frontières de Tovarnik, Ilok, Ilok 2, Principovac, Principovac 2, Batina et Erdut", a précisé le ministère.

La police croate a de son côté annoncé qu'elle interdisait toute circulation sur les routes menant à ces sept postes-frontières. "La mesure prend effet jusqu'à nouvel ordre", a-t-elle fait remarquer dans un communiqué.

Dans la journée de jeudi, le ministre de l'Intérieur croate, Ranko Ostojic, a déclaré que son pays fermerait ses frontières avec la Serbie si l'afflux de migrants atteignait de nouveau la barre des 8000 en l'espace d'une journée. La Croatie, a-t-il expliqué, n'a pas la capacité nécessaire pour recevoir de nouveaux migrants.

Pression sur l'UE

Cette décision maintient la pression sur l'Union européenne, dont les dirigeants se retrouvent la semaine prochaine pour tenter de surmonter leurs divisions face à cette crise. La Croatie est pour les migrants la nouvelle route vers l'Europe occidentale après le verrouillage de la frontière serbo-hongroise, théâtre mercredi d'affrontements entre migrants excédés et forces de l'ordre.