Réservé aux abonnés

Crise historique en Catalogne

Le Parlement catalan a approuvé «l’indépendance» de la région, une rupture sans précédent dans le pays. Mariano Rajoy est déterminé à très vite reprendre la main.

27 oct. 2017, 23:21
/ Màj. le 28 oct. 2017 à 00:01
Pro-independence supporters gather near the Palau Generalitat in Barcelona, Spain, after Catalonia's regional parliament passed a motion with which they say they are establishing an independent Catalan Republic, Friday, Oct. 27, 2017. (AP Photo/Emilio Morenatti) Spain Catalonia

Ils sont allés jusqu’au bout. A Barcelone, les députés indépendantistes ont déclaré, hier, à 15h30, l’indépendance de la «République catalane». A Madrid, à 16h15, le Sénat autorisait Mariano Rajoy à destituer le président catalan Carles Puigdemont et l’ensemble de son gouvernement régional.

Le Sénat espagnol et le Parlement catalan se sont livrés, hier, à un duel à distance pour définir le statut de la Catalogne. Région d’Espagne sur le point d’être soumise à la tutelle de Madrid, selon la réalité officielle et le vote de la Chambre haute. République indépendante et souveraine, dans la réalité ...