Coronavirus: liaison ferroviaire Autriche-Italie temporairement suspendue

Un train reliant l’Autriche à l’Italie par le col du Brenner a été stoppé dimanche soir. Deux cas suspects de coronavirus étaient soupçonnés. Ils ont été testés négativement et les 500 passagers bloqués ont pu continuer leur voyage.

24 févr. 2020, 06:46
L'interruption du trafic ferroviaire a bloqué dimanche soir en gare du Brenner 500 passagers.

Les chemins de fer autrichiens ont annoncé dimanche soir la suspension jusqu’à nouvel ordre du trafic sur une importante liaison avec l’Italie passant par le col du Brenner où un train a été arrêté en raison de deux cas suspects de coronavirus. Après avoir été testés, ceux-ci se sont avérés négatifs et la correspondance ferroviaire a pu reprendre.

«Le train va se remettre en route d’ici peu», a annoncé le ministre de l’Intérieur autrichien, Karl Nehammer dans une déclaration, citée par l’agence dpa.

 

 

L’annonce avait été faite auparavant qu’un train reliant Venise à Munich (Allemagne) avait été mis à l’arrêt dans la soirée à la station du col du Brenner en raison de deux cas suspects de coronavirus sur des passagères.

Pas de suspicion d’infection

Selon la police, citée par l’agence autrichienne APA, ces deux passagères allemandes ont été prises en charge pour des examens médicaux peu après leur départ de Venise et ne se trouvaient plus dans le train arrêté à la frontière. Toujours selon l’agence autrichienne, les examens pratiqués n’ont pas confirmé la suspicion d’infection par le nouveau coronavirus.

 

 

L’interruption du trafic sur cette liaison a bloqué dimanche soir en gare du Brenner quelque 500 passagers, selon les autorités locales citées par la presse.

Les pays voisins de l’Italie suivent avec attention l’évolution de la situation sanitaire dans la péninsule, où plus de 150 cas de coronavirus, dont trois mortels, ont été enregistrés et où onze villes ont été placées en quarantaine.