Réservé aux abonnés

Constitution révisée pour préparer l’après-Bouteflika

07 févr. 2016, 23:37
/ Màj. le 08 févr. 2016 à 00:01

Le Parlement algérien a adopté, hier, une réforme de la Constitution voulue par le président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 17 ans. L’adaptation constitutionnelle dessine les contours du système une fois qu’il laissera les rênes du pays.

Devenu tout-puissant après avoir réduit l’influence des services secrets, Abdelaziz Bouteflika a finalement soutenu cette réforme, évoquée pour la première fois en 2011, année du Printemps arabe. La principale disposition prévoit le rétablissement de la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels.

C’est le président lui-même qui avait supprimé ...