Réservé aux abonnés

Complexe attelage de droite en Andalousie

Le parti d’extrême droite Vox a permis, dans le sud, la formation d’un gouvernement de coalition entre Parti populaire et Ciudadanos.
11 janv. 2019, 00:01
epa07206778 Thousands of people occupy the Larios street in Malaga, southern Spain, 03 December 2018 in protest for the outcome of the Andalusian regional elections held on 02 December 2018. Reports state that a total of 12 Members of Parliament of the far-right party Vox have won a seat in the Andalusian regional Parliament for fist time since its foundation.  EPA/vÅlvaro Cabrera SPAIN ANDALUCIA ELECTIONS

C’est une première en 36 ans de démocratie: l’Andalousie sera gouvernée à droite. Le Parti populaire (PP) se répartira les postes au gouvernement régional et, c’est tout aussi inédit, avec les centristes de Ciudadanos (C’s). Ce cabinet de coalition sera majoritaire à la Chambre, c’est la troisième nouveauté historique, grâce au soutien extérieur de Vox, la première force d’extrême droite à investir un parlement en Espagne, fût-il régional, depuis 1979.

Pour parvenir au pouvoir dans ces conditions exceptionnelles, le PP a négocié séparément avec C’s, puis avec Vox. Avec les centristes, les co...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois