Réservé aux abonnés

«Comme le Danemark en 1992?»

«Ce qui compte, c'est le 7 juin.»

03 juin 2008, 05:02

FEUSISBERG

 Les joueurs de l'équipe de Suisse martèlent ce credo depuis le début du stage de préparation pour l'Euro. Ce match contre la République tchèque à Bâle les attire, les obsède, les poursuit. «Si tu gagnes le premier match, tout peut aller tout seul. La chance peut être de ton côté. Tout devient plus simple même si beaucoup de travail nous attendrait encore», explique Alex Frei. «Nous écrirons ainsi l'histoire. La Suisse n'a jamais gagné un match d'une phase fina...