Clinton appelle les militants homosexuels américains à se battre

Lors du gala annuel de Human Rights Campaign (HRC) samedi à Washington, Bill Clinton a déclaré que les militants des droits des homosexuels devaient poursuivre le combat aux Etats-Unis.

26 oct. 2014, 08:36
Former President Bill Clinton speaks during the "Reimagining Impact" session at the Clinton Global Initiative, Monday, Sept. 22, 2014 in New York. (AP Photo/Mark Lennihan)

L'ancien président américain Bill Clinton a encouragé samedi à Washington les militants des droits des homosexuels à poursuivre leur combat, après de récentes victoires judiciaires sur le mariage aux Etats-Unis. Trente-deux Etats américains reconnaissent de telles unions.

"Je n'ai jamais vu un mouvement pour les droits civiques, au moins dans ce pays, avancer aussi loin et aussi vite, jamais", a déclaré Bill Clinton lors d'un discours au gala annuel de la grande association Human Rights Campaign (HRC) à Washington.

"Mais ne vous méprenez pas", a-t-il ajouté, "il reste des barrières à abattre. Partout dans le monde, des jeunes gens vivent dans la peur de leurs gouvernements, de leurs dirigeants et parfois de leurs familles".

Les couples de même sexe peuvent désormais se marier dans 32 des 50 Etats américains, ainsi que dans la capitale fédérale, Washington, à la suite de décisions de justice. Au début octobre, seuls 19 Etats autorisaient les mariages homosexuels.

Loi anti-discrimination

L'association HRC milite maintenant pour l'adoption par le Congrès d'une loi anti-discrimination LGBT (lesbienne, gay, bi et trans) nationale, couvrant l'ensemble de la société, du travail au logement en passant par l'école.

HRC est également active à l'étranger, notamment en Afrique, et a lancé une opération de sensibilisation dans trois Etats du Sud conservateur américain (Mississippi, Arkansas, Alabama) - une initiative à laquelle Bill Clinton, qui fut gouverneur de l'Arkansas, a apporté son soutien samedi.

"Nous gagnerons dans un monde dangereux, si nous avons le meilleur modèle de liberté, de justice, d'égalité et d'opportunités, des choses auxquelles les gens veulent participer, où chacun peut être ce qu'il veut", a déclaré Bill Clinton, qui s'était déjà rendu au gala de HRC en 1997.