Chasse au tigre tueur d'hommes en Inde

Le sud de l'Inde a lancé une chasse au tigre tueur d'hommes. Le félin a déjà tué trois personnes depuis le début de l'année.

15 janv. 2014, 07:23
173307850

Une chasse au tigre tueur d'hommes a été lancée dans le sud de l'Inde, obligeant une cinquantaine d'écoles et un complexe touristique à fermer. Le félin a tué une femme dans une plantation de thé la semaine passée, sa troisième victime depuis le 4 janvier.

Le gouvernement du Tamil Nadu a ordonné la fermeture par précaution de 45 écoles du district de Nilgiris et d'un complexe touristique à Doddabetta hill, a indiqué un responsable de l'administration forestière mardi.

Environ 150 garde-forestiers et policiers, aidés par des éléphants et des chiens renifleurs, multiplient les recherches au moyen de caméras de détection et de cages avec de la viande pour piéger l'animal.

"Le tigre rôde autour de la plantation de thé, il est difficile à repérer. Mais nous espérons le capturer aujourd'hui ou demain", a précisé le responsable forestier.

Un autre tueur d'hommes au nord

"Ce n'est qu'après la troisième victime, quand une caméra a capté des images de l'animal, que nous avons eu l'assurance qu'un tigre était bien derrière ces décès", dit-il.

Pour les défenseurs de l'environnement, le développement de l'habitat dans des zones où vivent ces félins explique de tels incidents régulièrement enregistrés en Inde. "Il y a toujours eu des tigres dans cette zone, mais jamais ils ne se sont attaqués aux hommes", relève le responsable forestier.

Un autre tigre aurait fait quatre morts dans l'Etat de l'Uttar Pradesh, dans le nord du pays, ce mois-ci. Le félin aurait quitté la réserve où il était.

L'Inde abrite environ 1700 tigres, et environ la moitié des tigres sauvages recensés dans le monde, mais peine à enrayer leur disparition face aux braconniers et aux réseaux de contrebande. Ils étaient encore estimés à 40'000 en 1947, au moment de l'indépendance du pays.