Cérémonie des César 2017: il n'y aura pas de président

Roman Polanski, qui a renoncé à présider le 24 février prochain la cérémonie, ne sera pas remplacé, annonce samedi l'Académie des César.

04 févr. 2017, 14:15
La prochaine cérémonie des César n'aura pas de président.

Après l'annonce du retrait de Roman Polanski, l'Académie des César annonce ce samedi qu'il n'y aura pas de président pour l'édition 2017 de la cérémonie, rapporte Le Figaro.

La 42e édition se tiendra le 24 février prochain.

"Le conseil de l'Académie des César a décidé qu'il n'y aurait pas de président. On ne l'a proposé à personne pour des raisons que vous trouverez vite", a déclaré Alain Terzian, le président de l'Académie des sciences et techniques du cinéma, organisatrice des César.

Sous la pression d'associations féministes, le réalisateur de 83 ans, installé en France, a renoncé la semaine dernière à présider les César, en raison d'une accusation de viol il y a 40 ans d'une mineure américaine.

"Il a pris la décision souveraine de ne pas donner suite. Le reste appartient à chacun", avait souligné Alain Terzian, évoquant "l'une des plus grandes figures du cinéma mondial, et reconnu comme tel".