Réservé aux abonnés

Centaines voire milliers de disparus dans une coulée

03 mai 2014, 00:01
data_art_2313282.jpg

La confusion régnait, hier en fin d'après-midi, après un glissement de terrain provoqué par des pluies torrentielles dans la province du Badakhshan, dans le nord-est de l'Afghanistan. Le vice-gouverneur de la province, Mohammad Baidaar, parlait de "250 à 400 personnes" ensevelies et "de 350 à 400 maisons" détruites. L'ONU évoquait au moins 350 morts, tandis que la police affirmait que jusqu'à 500 personnes pourraient avoir péri dans le glissement de terrain. Mais dans la soirée, le gouverneur local a avancé le chiffre de "2500 morts".

Le glissement de terrain a balayé la localité située d...