Réservé aux abonnés

Cent jours de présidence erratique

Donald Trump tente de convaincre qu’aucun occupant du Bureau ovale n’a fait autant avant lui. Pourtant, plusieurs projets ont déjà été bloqués.

28 avr. 2017, 23:25
/ Màj. le 29 avr. 2017 à 00:01
DAY 60 - In this March 20, 2017, file photo, President Donald Trump arrives to speak at a rally at the Kentucky Exposition Center in Louisville, Ky. (AP Photo/Andrew Harnik, File) Trump 100 - 100 Photos

De PDG à président des Etats-Unis, la transition est rude. Après bientôt 100 jours à la Maison-Blanche – ce sera demain –, Donald Trump en fait quotidiennement l’expérience. Trop hardi, trop présomptueux, il s’est heurté rapidement au frein des différents contre-pouvoirs aux Etats-Unis.

Malgré sa capacité à «positiver», à rebondir après chaque déboire, l’ex-magnat de l’immobilier manque encore trop de constance pour rassurer, tant son parti que la communauté internationale. La sanction populaire est immédiate: Donald Trump est le président dont le début de mandat est le plus impopulaire depuis ...