Réservé aux abonnés

Ce qu’il ne faut surtout pas manquer

Stars au firmament et duels alléchants, les Jeux olympiques de Rio promettent de beaux moments.

04 août 2016, 23:30
/ Màj. le 05 août 2016 à 00:01
DATA_ART_4056600

Décalage horaire oblige (moins cinq heures), c’est au milieu de cette nuit, après trois bonnes heures de cérémonie, aux alentours de 4 heures du matin en Suisse (23 heures à Rio), que seront déclarés ouverts les XXXIes Jeux olympiques d’été, les premiers organisés en Amérique du Sud. Malgré une série de couacs en tout genre, un moustique ravageur et des eaux insalubres, les organisateurs brésiliens – comme tous leurs prédécesseurs d’ailleurs – promettent des Jeux grandioses. Le contraire eût été étonnant. Surtout après les sommes colossales investies pour moderniser et revitaliser ce...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois